humidificateur d’air plante

Les plantes d’intérieur peuvent apporter de multiples bienfaits à votre lieu de vie :

  • Certaines sont capables d’assainir et de purifier l’air intérieur
  • Elles peuvent améliorer la circulation des ondes sonores dans la maison
  • Elles peuvent augmenter le taux d’humidité de votre pièce
  • Elles apportent une touche de verdure très esthétique à votre maison
  • C’est toujours un plaisir de passer un petit moment à s’occuper de ses plantations

Pourquoi un humidificateur pour ses plantes ?

Le plus souvent, l’atmosphère de nos maisons ou appartements est bien trop sèche pour y abriter des plantes en bonne santé. Vous remarquerez alors un jaunissement ou une chute de leurs feuilles. Dans ce cas, rien ne sert d’arroser excessivement la plante si elle reçoit déjà une quantité d’eau correcte, c’est plutôt le signe que le taux d’humidité est trop bas.
Il existe une multitude de techniques pour augmenter l’humidité atmosphérique pour ses plantes, tel que les bacs ou plateaux à humidité, néanmoins ils sont loin d’être aussi efficaces qu’un humidificateur pour permettre à la plante de s’hydrater directement par les pores de ses feuilles.Il est aussi possible de vaporiser de l’eau directement sur le feuillage, néanmoins, toutes les plantes n’apprécient pas d’avoir une grosse quantité d’eau sur leurs feuilles et une fois que celle-çi sera évaporé la plante ressentira à nouveau un manque d’humidité ambiante.L’usage d’un humidificateur permettra pendant de longues durées, sans n’avoir rien à faire de garantir une atmosphère humide idéale pour la santé et le développement de votre plante.
Un autre avantage, un peu secondaire, est que l’humidificateur peut créer une atmosphère hostile au développement de certains nuisibles, ce qui va ainsi réduire leur prolifération.

Humidificateur pour plantes tropicales ?

Une grande partie des plantes que vous serez en mesure d’acheter sont en fait des plantes tropicales, elles sont donc adaptées au climat de cette zone du monde c’est-à-dire  une forte chaleur et une grande humidité.
Tandis que certaines réussiront assez bien à s’adapter au climat français plus sec, surtout en hiver d’autres auront un besoin vital de vapeur d’eau dans l’atmosphère. Ainsi certaines espèces comme l’alocasia pourront se développer même sans un taux hygrométrique idéal (même si elles profiteront avec bonheur de la présence d’un humidificateur) tandis que d’autres tels que les anthuriums auront un besoin vital d’un fort taux d’humidité dans l’air ambiant.
Gardez également à l’esprit qu’une plante n’appréciera pas forcément d’avoir ses feuilles trempées tout au long de la journée, ainsi ne les placez pas trop près de l’humidificateur.

À quel moment est-il nécessaire d’utiliser un humidificateur pour ses plantes ?

Pensez à vous munir d’un hygromètre, il pourra vous renseigner au mieux sur le taux d’humidité ambiante dans la pièce où vos plantes sont situées.
Connaître ce taux vous permettra au fur et à mesure de vos observations de savoir combien de temps laisser allumer votre humidificateur chaque jour pour pouvoir atteindre le taux de vapeur d’eau recommandée pour la santé de vos plantes. Évitez de mettre en marche l’humidificateur une fois le soleil couché, car les vapeurs d’eau s’évaporent avec plus de difficultés et risque de trop détrempé  les feuilles et le sol des plantes ainsi que de favoriser l’apparition de moisissures dans votre intérieur. Préférez donc le mettre en marche durant la journée.

Quel type d’humidificateur privilégié

Quand on cherche à augmenter le taux d’humidité pour des plantes, le meilleur type d’humidificateur à choisir dans ce cas est l’ultrasonique.
En effet, ceux-ci produisent une vapeur beaucoup plus fine que les autres modèles d’humidificateur. Même si au premier abord cette variable ne semble pas bien importante, elle est au contraire indispensable. Une vapeur plus fine va s’évaporer plus facilement, ainsi vous aurez moins à batailler contre de l’eau stagnante sur le support de l’humidificateur, mais également, l’eau restera moins longtemps présente sur vos plantes leur évitant ainsi des conditions désagréables.
N’oubliez pas de nettoyer au moins une fois par semaine votre humidificateur ultrasonique, en effet ceux-ci sont très sujets au dépôt de calcaire qui pourrait venir altérer leur bon fonctionnement. Pour ce faire il ne faut pas hésiter à utiliser du vinaigre blanc lors du nettoyage, celui-ci va agir sur le calcaire.

Principaux inconvénients :

Bien évidemment, l’usage d’humidificateur pour le bien-être de ses plantes n’a pas que des avantages :

L’eau

Les gouttes projetées par un humidificateur ultrasonique sont minuscules, néanmoins lors de longues périodes d’allumage, celles-ci peuvent finir par tremper le sol et/ou le support ou l’humidificateur est posé. Au bout d’un moment, cette eau omniprésente va amener à la croissance de moisissures. Il est donc important de bien faire attention aux retombées d’eau.Pour limiter leur impact, prenez garde à ne pas laisser votre humidificateur trop longtemps allumé, mais également à faire en sorte que l’air qu’il projette ne rencontre pas d’obstacle. Si vous remarquez une forte présence d’eau à proximité, n’hésitez pas à le déplacer, à le garder allumé moins longtemps ou tout simplement à essuyer le plus rapidement possible.

Le calcaire,

véritable fléau, le calcaire peut tacher le feuillage des plantes placées à proximité de l’humidificateur, mais surtout celui-ci peut altérer le bon fonctionnement de l’appareil. Il est donc important de nettoyer celui-ci régulièrement afin de préserver le bon fonctionnement de votre humidificateur d’ air pour plante.